Un robot montre un design d'écran à Arc qui choisit parmi différentes cartes d'adjectifs disposées devant lui.

Trois façons de tester le design visuel - et de découvrir plus que le simple “Bah, je préfère le bleu".

02.06.20

Les aspects visuels d’un produit font souvent l’objet de discussions émotionnelles et très subjectives. Tester le design visuel est une opportunité de rendre ces discussions plus objectives. Voici un aperçu de trois méthodes : le test de Cinq Secondes, le test par Sélection de Mots et AttrakDiff.

Pourquoi tester le design visuel

Imaginez-vous assis en réunion avec votre équipe du projet. Vous discutez du design visuel du produit sur lequel vous travaillez. Vous regardez le prototype qui montre les couleurs, la typographie et les icônes envisagées - et vous sentez que «quelque chose ne colle pas». Mais quoi? Le design ne reflète-t-il pas la vision du produit? Est-ce qu’il est trop chaotique parce qu’il y a trop de couleurs? Ou alors - en toute honnêteté - simplement parce que vous n’aimez pas le bleu?

Lors de la discussion sur les aspects visuels d’un produit, différents points de vue se rencontrent. Les discussions deviennent émotionnelles et souvent il est difficile de savoir si les opinions émergeants sont des préférences personnelles ou de réels besoins des utilisateur·trice·s. Pour capturer cette différence, il est possible de réaliser un test du design visuel.

Bien entendu, les impressions sont toujours subjectives. Mais les méthodes de test nous permettent de faire deux choses:

  1. Nous pouvons travailler avec les impressions des utilisateur·trice·s potentiels plutôt qu’avec les membres de l’équipe de projet (qui peuvent avoir des objectifs différents de ceux des utilisateur·trice·s).
  2. En examinant les impressions subjectives de plusieurs utilisateur·trice·s dans leur ensemble, nous pouvons faire des conclusions objectives sur les tendances en matière de perception du design.

En définitive, ces tests nous permettent de savoir si un design répond réellement aux besoins des utilisateur·trice·s. C’est une façon de décrire et d’interpréter objectivement les perceptions des aspects visuels d’un produit. Il nous permet de vérifier si le design représente fidèlement la vision du produit, ou en d’autres termes: s’il reflète ce qu’il est censé refléter. La manière avec laquelle nous testons un design visuel dépend de ce que nous voulons apprendre.

Comment tester le design visuel

Ne serait-il pas plus simple de demander simplement aux utilisateur·trice·s ce qu’ils préfèrent, la version bleue ou rouge? Malheureusement, une simple question comme celle-ci peut être trompeuse. Elle peut amener les gens à donner une réponse «peu sincère» et à nous dire (consciemment ou non) ce qu’ils pensent que nous voulons entendre. De plus, les préférences visuelles changent. Elles dépendent du contexte et sont difficiles à exprimer. Par conséquent, ce dont nous avons besoin pour tester le design visuel, c’est une procédure structurée et normative.

Dans les sections suivantes, nous décrivons brièvement trois méthodes de test établies. La méthode à utiliser dépend de ce que vous voulez évaluer:

  • Le test de Cinq Secondes peut être utilisé pour découvrir les éléments marquants
  • Le test par Sélection de Mots peut être utilisé pour évaluer la cohérence entre le design et la vision du produit
  • Le test visuel A/B (par exemple avec AttrakDiff) peut être utilisé pour découvrir les préférences de l’utilisateur·trice.

Le test de Cinq Secondes: ce qui saute aux yeux

La première impression est la plus importante - et c’est exactement ce que nous voulons évaluer avec un test de Cinq Secondes. Vous l’avez peut-être déjà deviné par le nom: pour ce test, nous montrons le design à notre utilisateur·trice potentiel pendant cinq secondes. Ensuite, nous demandons à la personne ce dont elle se souvient. C’est une méthode très simple pour déterminer ce qui ressort et influence la première impression.

La question que nous posons après cinq secondes dépend des objectifs de notre recherche. Pour connaître la visibilité d’un bouton d’action, nous pouvons poser une question du type «Qu’avez-vous vu?”, tandis qu’une question du type «De quoi s’agit-il?” vise à savoir si le contenu d’un site est évident pour l’utilisateur·trice.

Une femme montre à un homme un écran. Elle tient une feuille opaque pour recouvrir l'écran après quelques secondes
Un test de Cinq Secondes en action, mené à bord de notre fusée.
Un test de cinq secondes est une méthode fiable et peu coûteuse pour obtenir un retour rapide. Il ne nécessite pas beaucoup de préparation et peut être réalisé spontanément avec des personnes choisies au hasard dans un café, mais aussi au début d’un entretien plus approfondi avec l’utilisateur·trice. Ce que le test n’offre pas, c’est un bilan plus détaillé de la réaction émotionnelle d’un·e utilisateur·trice au design. Pour cela, nous devons utiliser une des deux autres méthodes.

Plus d’information sur les tests de Cinq Secondes:

Le test de Sélection des Mots: les valeurs reflétées par le design

Le design commence lorsque nous définissons une stratégie et articulons une vision du produit. Cette vision doit se refléter dans le produit dans son ensemble – y compris dans l’aspect visuel. Mais comment pouvons-nous être sûrs que la conception visuelle reflète réellement la vision du produit? Pour l’évaluer, nous pouvons utiliser un test par Sélection de Mots, également appelé «test de désirabilité».

Dans ce test, nous montrons aux participant·e·s une partie du design ainsi que des adjectifs qui pourraient le décrire, par exemple: digne de confiance, condescendant, professionnel. Ensuite, nous demandons aux participant·e·s de choisir les termes qui, selon eux·elles, décrivent le mieux le design, et nous les invitons à expliquer pourquoi ils·elles ont choisi exactement ces adjectifs. Il peut être utile de commencer par un test de choix de mots, de poursuivre par un entretien ouvert et, à la fin de la rencontre, de revenir sur les mots que les participant·e·s ont choisis au début. La discussion entre les deux les amènera souvent à donner plus de détails et une réflexion plus nuancée sur les raisons pour lesquelles ils·elles ont choisi exactement ces mots.

Un homme indique des cartes d'adjectifs disposées devant lui.
Un test par Sélection de Mots pour déterminer les adjectifs associés au design.
Veillez à investir suffisamment dans la préparation de ce type de tests (typiquement à la définition des questions de recherche). Si vous ne savez pas ce que vous voulez découvrir et que vous montrez à vos participant·e·s des adjectifs aléatoires, vos résultats seront d’une valeur limitée. Au lieu de cela, choisissez avec soin des mots qui résument la vision du produit, afin de découvrir si le design reflète ou non la vision du produit.

Plus d’informations sur les tests de choix de mots :

Le test visuel A/B: ce qui plait

Quelle version du design les utilisateur·trice·s préfèrent-ils·elles? Aiment-ils·elles le bleu ou pas? Cette question paraît simple, mais elle est un peu plus complexe lorsqu’on la pose. Si nous voulons savoir ce que les utilisateur·trice·s pensent réellement, le questionnaire AttrakDiff vient en aide. Ce questionnaire nous permet de tester la convivialité, la valeur émotionnelle et l’attrait d’un design à l’aide de questions standardisées.

Comme pour les tests de Sélection de Mots, nous montrons aux utilisateur·trice·s potentiel·le·s une partie du design visuel que nous leur demandons d’évaluer à l’aide d’adjectifs. Toutefois, les participant·e·s ne choisissent pas des mots dans une liste, mais évaluent le design avec des paires d’adjectifs opposés (par exemple «humain – technique»). La paire «confus – clair” cherche par exemple à tester la facilité d’utilisation, tandis que «conservateur - innovant» s’intéresse à la valeur émotionnelle d’un design.

Un test visuel A/B réalisé à l'aide d'un questionnaire AttrakDiff.
Un test A/B à l’aide d’un questionnaire AttrakDiff montre les forces/faiblesses de votre design.

En contraste avec le test de Sélection des Mots, un questionnaire AttrakDiff permet de générer des données qui peuvent être facilement analysées statistiquement. Cela nous permet, entre autres, de comparer deux versions d’un design (test visuel A/B).

Dans l’ensemble, le questionnaire AttrakDiff est conçu pour mesurer les différentes qualités d’un design qui sont censées rendre un produit plus attrayant. Cela donne une évaluation très détaillée qui peut nous aider à identifier les aspects d’un design qui doivent être améliorés pour rendre le produit plus satisfaisant pour les utilisateur·trice·s.

Plus d’informations sur AttrakDiff :

Chacune de ces trois méthodes a ses avantages et ses inconvénients. La méthode que nous utilisons dépend de l’objectif de notre recherche. Il y a cependant des choses à faire et à ne pas faire pour garantir le succès de vos recherches.

Ce à quoi faut-il faire attention lors des tests de design visuel

Les tests de design visuel servent à évaluer les aspects visuels d’un produit: les couleurs, la typographie et aussi les icônes. Lors des tests, nous voulons découvrir plus qu’une simple déclaration «Je n’aime pas le rouge”. Nous voulons découvrir quels aspects du design déclenchent des émotions. La façon de découvrir ces émotions et ces déclencheurs dépend de notre question de recherche.

Les trois méthodes que nous avons présentées ici – le test de Cinq Secondes, la Sélection de Mots et AttrakDiff – peuvent être combinées entre elles ou étendues à d’autres méthodes. Nous recommandons en particulier de combiner des méthodes quantitatives (par exemple un questionnaire AttrakDiff) avec des méthodes qualitatives (par exemple des entretiens). En dehors de cela, voici nos trois principaux conseils en bref:

Conseil n°1: Commencez petit

N’essayez pas de tout faire en même temps: la vision du produit, la première impression, l’ensemble du design et ci, et ça, et encore ça… Il vaut mieux simplifier et mener plusieurs petites études au lieu d’une seule étude massive. Il peut également être judicieux de commencer par une petite étude pilote ou tester votre méthode de test avec un·e collègue. De cette façon, vous pouvez économiser du temps en vérifiant que vous êtes sur la bonne voie.

Conseil n°2: Définissez clairement votre plan de recherche et vos questions

Il est hasardeux d’organiser des tests sans savoir ce que vous voulez vraiment apprendre. Si vous ne le faites pas, vous serez tentés d’interpréter les résultats dans le sens qui vous arrange le mieux. Cela semble évident, mais si vous n’avez pas de questions de recherche claires, cela peut gâcher toute l’étude. Les résultats de vos tests seront toujours le reflet de votre plan de recherche. Prenez le temps de bien préparer votre recherche.

Conseil n°3: Choisissez soigneusement vos participant·e·s

Cela semble évident, mais les gens ont néanmoins tendance à l’oublier: Si nous voulons savoir comment les futurs utilisateur·trice·s réagissent à un design, il est logique de le tester directement avec eux·elles. Au début d’un projet, nous interrogeons souvent les utilisateur·trice·s pour créer des personas, c’est-à-dire des représentations personnifiées du comportement de l’utilisateur·trice. Lorsque nous recrutons des participant·e·s pour notre étude, nous nous assurons qu’ils·elles représentent ces personas aussi précisément que possible.

Alors que les méthodes telles que les tests utilisateur·trice·s et les entretiens individuels commencent à se répandre, le design visuel est encore rarement testé. Pour évaluer les aspects visuels, nous nous appuyons généralement sur nos sentiments et nos préférences personnelles - les nôtres ou celles des partenaires. Mais le design visuel peut lui aussi être évalué de manière plus objective. Alors, essayez et intégrez une de ces méthodes dans votre prochain projet.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter - nous serions ravi·e·s d’échanger nos idées. Il va sans dire que nous pouvons également vous soutenir pour un projet de recherche concret.